janvier 30, 2021

Des millions de lumières aident la collecte de jouets Kids2Kids

Par admin2020

[ad_1]

Piet Levy

| Milwaukee Journal Sentinel

La collecte de jouets Kids2Kids de Kapco se poursuivra malgré la crise du coronavirus.

Sauf que maintenant, la société d’estampage de métaux Grafton a ajouté un « Christmas Wonderland » avec des millions de lumières, une crèche en direct, un Père Noël socialement éloigné et plus encore.

Fondé en 2005, Kids2Kids collecte environ 20000 nouveaux jouets par an pour les enfants défavorisés de la région de Milwaukee, donnés par d’autres enfants dans les écoles, les entreprises de la région et une assemblée au siège de l’entreprise, a déclaré le président de Kapco, Jim Kacmarcik.

Avec beaucoup de ces endroits fermés en raison de la pandémie, Kapco a créé un événement de destination au volant pour aider à collecter des jouets.

Le « Kids2Kids Christmas Wonderland », qui se déroule sur le campus de la société à Grafton du 27 novembre au 31 décembre, reflète la conduite des lumières de Noël dans la région, et plus encore.

Outre trois tunnels de lumière LED, l’expérience comprendra des écrans lumineux et des structures gonflables, une zone «Atelier du Père Noël» avec des rennes vivants, même un village de Noël, avec des scénographes de Los Angeles et de Milwaukee créant la rue principale inspirée des années 60.

L’expérience se déroulera sur des chansons de Noël originales écrites par des artistes signées pour Given Music Publishing de Kacmarcik, basé à Nashville. Et du 26 au 31 décembre, le dernier tunnel de lumière sera modifié pour ressembler à un thème du nouvel an, a déclaré Kacmarcik.

Les invités sont priés d’apporter de nouveaux jouets non emballés, et tous les bénéfices provenant de la vente de billets au-delà de la couverture des frais iront au programme Kids2Kids. « Christmas Wonderland » est présenté avec le soutien de plusieurs sponsors, dont Gentian Financial, Exacto Spring, Wacker, We Energies et Cedarburg Overhead Door.

« Noël doit continuer quelle que soit la situation », a déclaré Kacmarcik. « Nous devons aider les enfants défavorisés, et nous devons le faire d’une manière unique. »

Les billets sont actuellement disponibles du 27 novembre au 4 décembre, et des billets supplémentaires seront bientôt en vente pour les dates restantes. «Christmas Wonderland» sera fermé les 24 et 25 décembre.

« Christmas Wonderland » sera ouvert de 17 h à 21 h du dimanche au jeudi et de 17 h à 22 h les vendredis et samedis. L’entrée se trouve au coin de l’avenue Cheyenne et de l’autoroute 60 à Grafton.

Des billets à l’avance sont nécessaires pour l’admission, à kids2kidstoydrive.com. Les laissez-passer coûtent 20 $ par voiture, ou 30 $ pour un accès rapide de 17 h à 17 h 30. Pour 35 $, les visiteurs auront une visite socialement distante avec le Père Noël, où les enfants pourront partager leurs listes de souhaits depuis leur voiture. Pour faciliter la circulation, les billets pour les passes du Père Noël sont limités à 15 heures par heure, a déclaré Kacmarcik.

«Je me souviens à quel point (le Père Noël) était important pour mes enfants quand ils étaient plus jeunes», a-t-il déclaré. «Nous devions créer une opportunité pour le Père Noël pour les gens. C’est ce qui nous motive, aider les enfants et apporter de la joie. Et bien sûr, c’est l’année où nous pourrions tous en profiter.»

Bien que les jouets soient acceptés pour les dons à «Christmas Wonderland», ce n’est pas le seul endroit où faire un don. Une liste des autres lieux de dons se trouve sur le site Christmas Wonderland.

Et si pour une raison quelconque vous ne pouvez pas vous rendre au « Christmas Wonderland », a déclaré Kacmarcik, il prévoit d’en faire un événement annuel.

«Je crois en mon cœur et en mon âme que c’est le début du spectacle de lumière le plus important de Milwaukee», a-t-il déclaré.

Contactez Piet au (414) 223-5162 ou plevy@journalsentinel.com. Suivez-le sur Twitter à @pietlevy ou Facebook à facebook.com/PietLevyMJS.

Nos abonnés rendent ce reporting possible. Veuillez envisager de soutenir le journalisme local en vous abonnant au Journal Sentinel à jsonline.com/deal.



[ad_2]

Source link