février 15, 2021

Tokyo atteint son plus haut niveau en 30 ans alors que les actions mondiales remontent

Par admin2020

[ad_1]

BANGKOK (AP) – Les actions mondiales ont commencé la semaine par un rallye, alors que l’indice japonais Nikkei 225 a clôturé au-dessus de 30000 pour la première fois depuis août 1990.

Les marchés européens ont ouvert plus haut lundi, suite à une avance en Asie. Shanghai et Hong Kong étaient fermés pour le Nouvel An lunaire. Les marchés américains seront fermés lundi pour l’anniversaire de Washington.

L’optimisme selon lequel Washington obtiendra des milliards de dollars d’aide supplémentaire pour l’économie et les rapports encourageants sur les bénéfices des entreprises ont aidé les actions à grimper ce mois-ci, ainsi que l’espoir que le déploiement du vaccin contre le coronavirus ouvrira la voie à une croissance économique plus forte au second semestre. cette année.

Les démocrates ont décidé d’utiliser un processus législatif qui ne nécessite pas le soutien républicain pour adopter le paquet de 1,9 billion de dollars proposé par le président Joe Biden.

« Les marchés restent la cible fixée sur le stimulus Biden et le déploiement des vaccins comme la panacée magique pour les maladies pandémiques dans le monde », a déclaré Jeffrey Halley d’Oanda dans un commentaire. Cela s’est traduit par une hausse des cours des actions, le monde étant inondé de fonds de relance à la recherche de rendements dans un monde où les taux d’intérêt sont d’environ zéro pour cent, a-t-il déclaré.

Le DAX allemand a gagné 0,3% à 14 089 et le CAC40 à Paris a augmenté de 1,3% à 5 779. Le FTSE 100 britannique a bondi de 1,8% à 6 706. Les contrats à terme américains ont également augmenté, le contrat du S&P 500 ayant progressé de 0,4%. L’avenir des industriels Dow a augmenté de 0,5%.

La vigueur des achats à Tokyo a été motivée par les nouvelles selon lesquelles l’économie japonaise a progressé à un rythme annuel de près de 13% au cours du dernier trimestre et par de solides rapports sur les bénéfices des entreprises. Il s’agissait du deuxième trimestre consécutif de croissance après un ralentissement dramatique aggravé par l’impact de la pandémie.

La reprise devrait remettre l’économie sur la bonne voie pour retrouver ses niveaux d’avant la pandémie d’ici l’année prochaine, aidée par une reprise de la demande d’exportations aux États-Unis et dans d’autres grands partenaires commerciaux, a déclaré Marcel Thieliant de Capital Economies dans un rapport.

Le Japon a récemment réimposé l’état d’urgence à Tokyo et dans plusieurs autres préfectures pour lutter contre la résurgence des épidémies. Mais des investissements soutenus des entreprises et des dépenses publiques devraient aider à compenser les effets sur les voyages, les restaurants et les autres secteurs les plus touchés.

«Et alors que la plupart des économistes s’attendent à une nouvelle contraction ce trimestre en raison du deuxième état d’urgence, nous pensons que la production sera globalement stable au premier trimestre et augmentera plus fortement cette année que presque tout le monde ne le prévoit», a déclaré Thieliant.

Le Nikkei 225 a clôturé en hausse de 1,9% à 30084,15. Il s’agissait de son plus haut niveau depuis août 1990, alors que la bulle économique japonaise commençait à imploser après avoir culminé à près de 39000 en 1989.

D’autres marchés asiatiques ont également enregistré de solides gains. Le Kospi à Séoul a augmenté de 1,5% à 3147,00 et le Sensex de l’Inde a grimpé de 1,1% à 54, 102,41. En Australie, le S & P / ASX 200 a augmenté de 0,9% à 6868,90.

L’indice de référence SET de la Thaïlande a gagné 0,9% après que le gouvernement a prévu que l’économie augmentera de 2,5% -3,5% cette année après une contraction de 6,1% en 2020, le gouvernement ayant restreint les voyages internationaux et imposé d’autres limites aux activités de lutte contre la pandémie.

Vendredi, les entreprises technologiques ont mené un rassemblement en fin d’après-midi à Wall Street qui a couronné une semaine de négociation bancale. avec les principaux indices boursiers atteignant des sommets sans précédent.

Le S&P 500 a augmenté de 0,5% à 3 934,83, un record pour la deuxième journée consécutive. C’était son deuxième gain hebdomadaire consécutif.

Le composite Nasdaq, très technologique, a progressé de 0,5%, à 14095,47, également un record. Le Dow Jones Industrial Average a également établi un nouveau sommet, avec une hausse de 0,1% à 31 458,40.

Une majorité d’entreprises américaines ont maintenant annoncé leur dernier cycle de bénéfices et les résultats ont été étonnamment bons. Environ 75% des sociétés du S&P 500 ont publié des résultats, affichant une croissance globale de 2,8%, selon FactSet. C’est un net renversement par rapport à la contraction de 13% prévue par les analystes fin septembre.

Dans les autres échanges, le pétrole brut de référence américain a augmenté de 1,10 $ à 60,57 $ le baril dans le commerce électronique sur le New York Mercantile Exchange. Il a avancé de 1,23 $ vendredi. Le Brent, la norme internationale, a gagné 83 cents à 63,26 $ le baril.

Le dollar est passé à 105,34 yens japonais contre 104,99 yens vendredi soir. L’euro s’est renforcé à 1,2129 $ contre 1,2123 $.

[ad_2]

Source link