mars 10, 2021

Les bénéfices de Prada se redressent au second semestre après une chute due aux virus

Par admin2020

[ad_1]

(Reuters) – Le groupe de mode italien Prada a annoncé une forte reprise de ses bénéfices d’exploitation au second semestre 2020 grâce à la flambée des ventes en Asie et à une poussée du commerce électronique combinée à un contrôle strict des coûts et des investissements.

La tendance positive des ventes s’est également poursuivie au cours des premiers mois de 2021, a déclaré mercredi la marque de luxe milanaise.

Le chiffre d’affaires annuel a baissé de 24% à 2,42 milliards d’euros (2,9 milliards de dollars) grâce à une amélioration au second semestre après une baisse de 40% au cours des six premiers mois.

Les mesures de verrouillage pour enrayer la propagation du coronavirus ont conduit à la fermeture d’environ 18% du réseau de magasins du groupe en moyenne au cours de l’année et ont également frappé le tourisme.

Le directeur général Patrizio Bertelli a déclaré que Prada avait réagi rapidement aux changements du marché, renforçant les relations avec les clients locaux dont la consommation au second semestre a presque entièrement compensé l’absence de touristes.

« Toutes ces initiatives ont conduit à un rétablissement complet au second semestre des niveaux de rentabilité pré-pandémique », a-t-il déclaré dans un communiqué.

La reprise des ventes au détail, qui représentent environ 90% du total de Prada, a été tirée au second semestre par la Chine continentale (+ 52%), Taïwan (+ 61%), la Corée (+ 22%) et aussi par les Amériques ( + 4%). Le Japon et l’Europe ont souffert du manque de touristes et des verrouillages prolongés.

La pandémie a poussé toute l’industrie du luxe vers les ventes numériques. Le commerce électronique de Prada a plus que triplé par rapport aux niveaux de 2019, a déclaré la société cotée à Hong Kong.

« Ces résultats nous donnent confiance pour faire face au prochain rebond, dès que la phase la plus critique de la pandémie prendra fin », a déclaré Bertelli.

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s’élève à 20 millions d’euros en année pleine, après un EBIT de 216 millions d’euros au second semestre, globalement en ligne avec la même période de 2019, après une perte opérationnelle de 196 millions d’euros au cours des six premiers mois.

Les analystes prévoyaient un chiffre d’affaires de 2,44 milliards d’euros et un EBIT de 13,8 millions, sur la base d’un consensus d’analystes Refinitiv.

Les analystes ne s’attendaient à aucun dividende, mais le conseil d’administration de Prada a décidé d’un paiement de 0,035 euro par action après avoir sauté tout versement de dividende l’année dernière.

(1 USD = 0,8411 euros)

(Reportage de Claudia Cristoferi, édité par Jane Merriman)

[ad_2]

Source link